Personne ne veut payer pour l'info en ligne, surtout pas les Français


Source: article de l'expansion du 19/03/2010

89% des Français n'acceptent pas de payer pour des contenus sur Internet, et la moitié refuse męme que cette gratuité soit financée par la publicité, selon une étude de Gfk. Sur 17 pays, la France est celui qui s'accroche le plus à la gratuité.

Les Français sont 75 % à utiliser internet tous les jours, 54 % à penser qu'internet a un impact positif pour la société, mais 89 % à estimer que les contenus et informations en ligne doivent ętre gratuits, selon une étude réalisée par Gfk pour le Wall Street Journal dans 17 pays. La moitié des internautes français refuse męme que ce soit la publicité qui finance cette gratuité.














"La France est le pays qui souffre le plus du mythe de la gratuité d'internet", analyse Alexis Helcmanocki, directeur du Pôle Telecom, IT et Consumer Electronics chez GfK. "Là où d'autres pays, USA et Europe du Nord en tęte, ont su expliquer à leurs opinions publiques que Internet était un nouvel accès à l'information et aux contenus, mais pas un nouvel écosystème, la France n'a pas su faire passer le message à ses internautes. Devant les échecs des offres payantes, les éditeurs ont massivement basculé sur des modèles gratuits qui restent gravés dans dans l'inconscient collectif français : internet, c'est gratuit !".
Ajouter un commentaire
Pseudo
Adresse email
Site internet (optionnel)
Votre commentaire